Lisez, partagez!

Si vous avez apprécié cet article, n'hésitez pas à le partager sur votre réseau social favori.
Bonne lecture!

TeamTalk, parlez en groupe où faites des conférences

TeamTalk est une application multi-platforme, compatible Windows, Linux, MacOS, iOS et Android.
C’est une applications permettant de dialoguer en directe, sur un serveur de votre choix, privé ou public.
Certains le compare à Teamspeak où Discore.
Tout comme skype, Messenger ou autres, cette application permet d’échanger vocalement et ou par vidéo, mais avec une plus grande qualités d’écoute.

Fonctionnement.

La flexibilité de ce logiciel permet de le prendre comme un outils de conférence, ou tous simplement de discuter entre amis.
TeamTalk permet de discuté sur des serveur déjà mis à votre disposition (serveur public) ou de vous permettre de créer un serveur privé rien qu’à vous, avec vos propres paramétrage.
La discussion commence dès la connexion au server.
Vous pouvez transmettre votre conversation via un bouton « Tx », qui servira de déclencheur, ou tous simplement de resté à l’écoute si vous ne faite pas de TX (transmission).
Selon les serveur, vous pouvez échangé dans des canaux de conversation séparé protégé par mot de passe, ou discuter dès l’entrée sur le serveur.
Il est préférable de créer un canal protégé et séparé si vous souhaiter échanger de façon confidentielle.
Ce que j’aime dans TeamTalk, c’est l’absence de gadget.
Il reste centré sur l’éscentiel, pas de notification, pas d’appel, vous rejoigné un canal sur un serveur donné sans soucis, avec une qualités sonore tout à fait irréprochable.
Si il est simple et rapide, il vous permet de contrôler le volume de chaque utilisateurs, d’augmenté ou de réduire le volume de votre microphone, de transmettre de l’audio dans un canal de conversation, et de faire des partages d’écran.
Vous pouvez également y transféré des documents et d’autres fichier si le serveur le permet.

Conclusion.

Si ce connecté sur un serveur public est une bonne expérience d’apprentissage ou envisageable pour, par exemple, une conversation entre amis, vous aurez peut-être besoin d’un serveur privé.
Mais les serveurs publics sont très bien si vous protégé votre canal par mot de passe.
Un canal, c’est comme une sorte de salle virtuel ou vous pouvez parler en toute tranquillité.
Par défaut, les serveur ont un canal de base, puis c’est à vous de créer le canal privé qui contiendra vos utilisateurs.
C’est un bon réflex a prendre si vous êtes sur un serveur public, car si 1300 personnes se connectais et faisait une transmission audio, ce serait une absolut pagaille.

Personnellement, je trouve les serveur public très bien pour s’entrainer.
Après, si vous souhaiter personnaliser et créer votre serveur,
TeamTalk prévois tout cela, et si vous voulez mettre un serveur en route, vous pouvez le faire très facilement.
Cela vous coutera un serveur dédié, ou un VPS, ou si vous êtes certains de votre connexion et que vous avez une ip statique, vous pouvez créer un serveur depuis votre application TeamTalk.
TeamTalk est disponible en téléchargement sur le site de l’éditeur, ou encore sur l’app Store ou le Play Store.
Testez-le, et vous serez surpris de constaté la bonne qualité audio.
Soyez prudent tout de même, un serveur public reste…public.
Il est créer par des utilisateurs, en général au bonnes intentions, mais la confidentialité peux ne pas y être suffisante pour votre confort.
En tous cas, pour l’utiliser de façon quotidienne, cette solution me convient totalement.
J’espère que ce petit article vous aura plus.

Vous avez besoin d’un serveur, mais vous n’avez pas de connexion puissante?

Si vous connaissez un ami qui pocède un serveur privé, c’est bien, mais si vous le faites vous même, c’est encore mieux.
Pour des questions de confidentialité ou professionnel, ce choix pourra s’imposer.
Si vous souhaiter configurer un serveur TeamTalk, choisissez un serveur dédier ou un VPS sous debian, et, comme je suis gentil de temps en temps, je vous mets toutes les étape a suivre.

Comment configurer un serveur TeamTalk?

Merci d’adapté la configuration à vos besoin, et de garder en tête que cette configuration est ici à titre d’exemple.
Je part du principe que vous êtes familier de la ligne de commande, que vous savez faire du ssh, que vous êtes connecté en Root.
Si tel n’est pas le cas, renseignez-vous afin de gardé un système sécurisé et propre, et de bien le configurer.
Assurez-vous d’être sur un compte Root, encore une fois.
Vous le vérifiez sur une distribution debian par le petit # (dièse) affiché en fin de ligne.
Notez que les commandes ne seront pas détailler ici.
Si vous avez un doute, vous pouvez lire ça documentation, ou posté vos question en commentaire.

Si vous êtes prêt(e)

Voici ce que vous pouvez taper pour effectuer les actions suivantes:
• Télécharger l’archive.
• La décompressé et la supprimé.
• Configurer les droits, et le serveur.
Sans plus attendre donc, voici les comandes que vous devrez tapé:

wget http://bearware.dk/teamtalk/v5.1/teamtalk-v5.1-debian7-x86_64.tgz
adduser –system –shell /bin/sh votrenom
gunzip teamtalk-v5.1-debian7-x86_64.tgz
tar xf teamtalk-v5.1-debian7-x86_64.tar
cd teamtalk-v5.1-debian7-x86_64
mv server/* /home/votrenom
cd ..
rm -rf teamtalk-v5.1-debian7-x86_64
rm teamtalk-v5.1-debian7-x86_64.tar
cd /home/votrenom
chown votrenom tt5srv
chown -R votrenom /home/votrenom
cd /home/votrenom
./tt5srv -wizard

Démarrer le serveur

Désolé pour le mal de tête!!!! 🙂
Pour démarrer votre serveur, tapez:
su -c « /home/votrenom/tt5srv -d » votrenom
exit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Copyright Michaël Lurkin 2005-2019. Tous droits réservés.

Michaël Lurkin est né le 26 décembre 1988. Passionné par l'informatique, la lecture, la musique en écoute et en création, il est également programmeur, et développe des solutions de Webmastering.
Pour plus d'informations sur l'auteur, cliquez ici pour en savoir d'avantage.
L'interface de ce site est optimisé pour les ordinateurs pc ainsi que pour tout les terminaux mobile.