Alternate System

Lisez, partagez!

Si vous avez apprécié cet article, n'hésitez pas à le partager sur votre réseau social favori.
Bonne lecture!

Ios 9.0, mes impressions

Non, vous ne rêvez pas.
J’ai bien dis iOS 9.
A l’heure ou j’écris ces lignes, ce n’est encore qu’une beta strictement réservés au développeur. Alors pourquoi en parler?
J’ai décidé, ce matin même de tenté l’expérience, et ce pour plusieurs raison.

Introduction pleintive

Lors de la sortie de Ios 8.0 jusqu’à la 8.1.2, j’ai été très fortement déçu par l’instabilités du système, particulièrement en terme d’accessibilité, comprenez VoiceOver.
Je ne reviendrai pas sur iOS 8, car malheureusement, dans cette version, apple a fait du bon et du mauvais pour tout le monde.
Accessibilitée partiel,perte de réseau total dans la 8.2, problème de lenteur, etc.
Le nombre de bug rapporté rien que pour l’accessibilité pour ceux qui était concerné, avait été de l’ordre de 26 à 30 problème qui rendais invivable l’utilisation du terminal.
Globalement, je crois que iOS 8 à bien marché pour tout le monde à partir de la 8.1, et en suite, progressivement, apple a corrigés de plus en plus de chose pour en arrivé à quelquechose de très stable et confortable à utiliser.
Il y’a encore des bugs, certes. Mais en ce qui me concerne, il sont mineur et n’empêche pas l’utilisation du téléphone, aucun blocage ou plantage, accès a toute les fonction de base du téléphone, non, pour moi, iOS 8.1.3 est une version bien aboutie.
Ios 8.1.3 à été pour moi une libération, car tout les bugs qui me gênais avait été éradiquer, a tel point que je m’étais dis à l’époque, en avoir fini avec les mise à jours de iOS 😉 .
des problèmes qui empêche l’utilisateur de lire confortablement, une instabilités du système, tous cela à fait partie de mon expérience iOS 8 jusqu’à la version précité.
Installer la 8.1.3 à donc été pour moi un véritable soulagement, en plus de retrouvé ce que j’avais temps aimé dans mon iphone à c’est début, stabilité, confort et surprise.

Ios 9, enfin!

Ce matin, ayant suivis avec un jour de retard la WWdc d’apple, j’ai décidé, suite à une raison bien particulière lié à l’accessibilité, de tester iOS 9.
Ios 8.0 avait été, a l’époque une installation de cauchemars, vraiment.
Pour en avoir le coeur net, je me suis dis que j’allais installer la iOS 9 sur mon terminal afin de voir ce que sa pouvais donné.

Première chose qui saute aux yeux quand on vois ce système, c’est une incroyable stabilité.
Dans une version beta chez apple, la version beta d’ios 7 était comparable à iOS 8.0, et très franchement, si on vois bien que iOS 9 n’est pas parfait, une chose est clair, les application de base son stable et réactive.
Siri, quand à lui, à un peux du mal avec les ordre (par exemple la désactivation de la Wifi ne marche pas du tout).
Au niveau de la stabilité, je donnerais pour cette toute première version beta un bon 99% de fiabilité.
On ne le rappellera jamais assez, le système étant non finalisé, nullent n’est à l’abri.
Mais une des chose qu’avait promis apple était de travailler sur la sécurités, la stabilité et d’une manière général sur l’optimisation du système en général.
Très clairement, on ressent ceci déjà dans une première version, et même si ce n’est pas définitif, on peux voir sa comme on veux mais sa ce ressent.

Conclusion.

Du côté des fonctionalitée, on a des améliorations, mais la plus importante est la stabilité tranquille si j’ose dire de l’appareil.
Tous ce passe bien, je n’ai constaté aucun plantage.
L’autonomie de mon appareil à doublé, sans que j’ai besoin d’activé le fameux mode d’économie d’énergie, et la réactivités des apps reste assez rapide.
Je n’ai rien à dire sur les fonctionalitée du nouvel OS d’apple, à quelques détails près, sa aurait pu être un iOS 8.1.4.
Les applications ont été légèrement revue, mais d’une façon discrette.
Siri est en pleins chantié et il est difficile de dire quoique ce soit, mais l’assistant d’apple semble s’ouvrir au développeur, et rechercher de plus en plus profondément dans l’appareil, allant même jusqu’à recherché des information dans les applications.
C’est réellement à l’utilisation qu’on s’aperçois que les performances sont nettement augmenté.

Accessibilitée.

Une fonction d’accessibilité concernant VoiceOver mérite d’être citée, les voix de Siri sont intégré à VoiceOver.
Il faut le savoir, et aller dans les réglages faire la modifications.
(Réglages, Général, Accessiblitée, VoiceOver, Paroles, Dialecte par défaut, français france.
Une fois ce choix fait, VoiceOver parle avec la voix de Siri, et franchement, je suis totalement conquis.
J’adore la voix féminine de Siri et bien que la voix de VoiceOver soit tout à fait convenable, la voix de Siri a l’avantage d’être très articulé, et de porté plus loin ce qui peut-être pratique et moins fatiguant a écouter, sans parler de la richesse de l’intonation.
Le lecteur d’écran ralentis un peux parcontre, mais c’est assez logique si on considère que la voix de VoiceOver, Thomas, fais 120Mo et que la voix de Siri fait plus ou moins 200Mo, quasiment le double.

Notes.

Disons le clairement, si la stabilité est au rendez-vous, on se rend bien compte qu’on ne peux utiliser iOS 9 en l’état a moins de vouloir faire des tests, ou d’accepté les contrainte d’une version beta, a savoir l’impossibilités avec VoiceOver de trouvé le bouton d’envois pour les mails dans le cas ou on utilise le dictaphone pour envoyer un mémo par exemple, alors que ce bouton fonctionnera parfaitement pour un voyant.
A la réception d’e-mail, on a un double sons, parfois, a la réception des messages.
J’imagine qu’il y a des bugs plus généraux, mais pour le moment en utilisant de manière intensive mon téléphone, je n’ai pas du le redémarrer une seul fois pour cause de changement de comportement inexpliqué, comme ce fut le cas avec iOS 8 jusqu’à la 8.1.3, et pas uniquement dans le cas de l’accessibilité.
J’utilise Ios 9 depuis 6 heures du matin en condition réel, et la batterie est seulement à 90%, ce qui, dans ma configuration actuel sous 8.1.3 aurait été plutôt vers les 60 voir les 40%.
Se sons des estimation qui sont évolutive, mais je trouve que sa vaut la peine d’en parler.
Dans le cas d’une accessibilité, c’est de toute façon comme ça que je fonctionnerai maintenant.
Je ne veux plus d’un iphone poucif qui me laisse figé sur l’écran pendant une minutes, sa, c’est terminé, d’autan plus que lorsqu’on utilise un produit grand public comme l’iphone, on souhaite justement pouvoir être le plus autonome possible, et iOS 8 à fortement dégradé ma productivités.
Pour moi qui suis non-voyant, je préfère testé avant la sortie final, puisque apple n’autorise plus les retour en arrière au bout de deux ou trois jours après la sortie de la version final (ne signe plus le firmware).

Enfin, sachez qu’une version beta pour le grand public sortira en juillet.
Je suis agréablement surprit, en tous cas, de la stabilité retrouvé et de l’optimisation déjà en place sur cette toute première beta.
Je suis conscient que cet article pourra en frustré plus d’un et je m’en excuse, je n’ai pas pour habitude de faire des articles aussi nébuleux, mais il est difficile de donné un avis clair et précis sur des fonction qui ne sont pas encore fixé, mais dans la globalité, on vois à l’utilisation qu’il y’a beaucoup de travail au niveau de l’interface utilisateur en terme d’interactivité, et dans la programmation en interne.
Lorsque iOS 9 fait mine de planter, on vois tout de suite que le système fait quelquechose pour ce rétablir.
C’est très difficile d’expliquer ce genre de chose, mais on sens vraiment que le kernel risque d’être la force de ce système.

En tous cas, je vais suivre de très prêt cette petite version de iOS 9.0.
Se sera probablement mon seul article sur le tan que le système sera en beta test, mais vraiment, je dois dire qu’apple c’est bien rattrapé et sa fait plaisir a voir.
Merci d’avoir lu ce petit article un peux brouillon, en espérant qu’il vous aura plus, malgré les petite digression qui ont été nécessaire a ce petit article.

A très bientôt,
Michaël Lurkin

Votre commentaire

  Inscription  
Me notifier des

Copyright Michaël Lurkin 2005-2019. Tous droits réservés.

Michaël Lurkin est né le 26 décembre 1988. Passionné par l'informatique, la lecture, la musique en écoute et en création, il est également programmeur, et développe des solutions de Webmastering.
Pour plus d'informations sur l'auteur, cliquez ici pour en savoir d'avantage.
L'interface de ce site est optimisé pour les ordinateurs pc ainsi que pour tout les terminaux mobile.