Alternate System

Lisez, partagez!

Si vous avez apprécié cet article, n'hésitez pas à le partager sur votre réseau social favori.
Bonne lecture!

BeMyEyes, une application iOS simple mais efficasse

BeMyEyes, qui pourrait-être traduit de l’anglais par « Soyez mes yeux » résume parfaitement sa fonction.
Elle permet, en connectant un utilisateur voyant à un utilisateur non ou mal-voyant, d’effectuer une sorte d’appel Facetime entre le « voyant et la personne non ou mal voyante.
D’où son nom si percutant si j’ose dire.
Cet article n’aura pas pour but de démontré la façon dont marche l’application, ce qui est plus que sympathique, c’est son fonctionnement.
Elle s’appuie entièrement sur la communauté d’utilisateur ayant télécharger l’app sur son terminal ios.
Lors du premier lancement, l’application demande si vous êtes voyant ou mal voyant.
Selon ce que vous cliquerez, vous serai disponible pour une personne non ou mal voyante.

Personnellement, je trouve la description afficher dans l’app store, en tout cas à la date de rédaction de cet article un est un peux pauvre. A mon sens.

Oui effectivement, on peux se servir de BeMyEyes pour lire une boîte de lait dont on est pas certain de la date de péremption, mais on pourrait avoir besoin, en tan que non voyant par exemple, de lire un menu qui s’affiche sur un écran.
Ca peux paraître franchement dérisoire à une personne voyante technophile de ce dire qu’un menu d’écran pourrait-être inaccessible, et même parfois qu’une personne non-voyante aurais par exemple besoin de configurer sa télévision.
Bien souvent, les téléviseur n’embarque pas de synthèse vocale, et si il est vrais qu’on pouvais il y’a quelques année retenir qu’en appuyant x fois sur la flèche bas pour atteindre tel ou tel item, on se retrouve avec des télévision intéligente qui contienne des centaine de fonctionalitées.
Un menu d’écran, un bug informatique qui empêche l’accès a une solution vocale, la lecture d’un document non confidentiel qui serait manuscrit (un utilisateur non-voyant a besoin d’une solution d’OCR qui ne reconnais pas ce type de document, un ocr servant à convertir les caractère en texte numérique), la disposition des bouton d’un appareil électroménager, mais c’est une digression.
Au final, il fallait bien décrire certaines des utilisations possible, mais je suis sure que la personne voyante pourra parfois être dérouté par certaine demande.
Ce qui me ramène au sujet principal de BeMyEyes.

Le consepte de cette application est donc simple, une fois votre profil établis, vous êtes prêt a aider ou à demander de l’aide à une personne voyante ayant l’application ouverte.
Et ce, d’une manière simple comme bonjour.
Un appel est reçu en visioconférence par la personne voyante, appel qui est émis par un membre non ou mal voyant.
Certains paramètre sont transmit comme la langue des intervention, exemple la langue parler par la personne, etc.
Une fois en connexion, les deux interlocuteur peuvent avoir une conversation destiné à aidé pendant un moment la personne non voyante, qui n’aura plus qu’à ce faire guider en pointant la caméra arrière du téléphone vers l’objectif (télévision/ordinateur/micro-onde pour illustré mes pauvres exemples). 🙂
La situation peut être parfois assez comique selon moi, car positionner la caméra pour un non-voyant peux s’avéré assez compliquer.
Dans mon cas, je sais exactement ou est la caméra physiquement sur mon téléphone, mais je n’i absolument pas la moindre idée de ce qu’elle film, très approximativement oui, mais je suis souvent assez surprit.
On peux donc se retrouvé avec une conversation type: « Bonjour, serait-il possible de me lire ce qui se trouve marquer sur mon ordinateur? »
Puis viens l’étape « guidage » de la personne voyante, « un peux plus a gauche, en bas, non…un peux a droite… » qui peux durée un certain temps.
Voilà pour le fonctionnement.

Pour conclure, Je n’ai pas pour habitude de parler sur ce site d’application spécialiser pour les déficient visuel, car mon but est de resté aussi proche possible de tout public.
De nombreux sites spécialisée ou fait par des déficients visuel et pour des déficient visuel sont déjà disponible, mais personnellement, j’aime à croire que voyant et non voyant pourront trouvé de quoi les aider en partageant mon point de vue.
Mais cette applications concerne tout le monde dans ce cas si, et me touche particulièrement puisque, malgré toute mes conclusions possibles et ce que je dirai, parfois, qu’on soit autonome ou non, on à besoin d’une aide, parfois toute simple, et c’est ce que propose BeMyEyes.
L’application a son petit succès quand même, car l’interface est déshormet traduite en français.
J’espère que cet article aura pu être utile.
Michaël Lurkin

Votre commentaire

  Inscription  
Me notifier des

Copyright Michaël Lurkin 2005-2019. Tous droits réservés.

Michaël Lurkin est né le 26 décembre 1988. Passionné par l'informatique, la lecture, la musique en écoute et en création, il est également programmeur, et développe des solutions de Webmastering.
Pour plus d'informations sur l'auteur, cliquez ici pour en savoir d'avantage.
L'interface de ce site est optimisé pour les ordinateurs pc ainsi que pour tout les terminaux mobile.